**Le bureau du conseil d'administration de la NFSB sera fermé du 19 au 30 juillet. Nous rouvrirons le lundi 2 août.**
**Le bureau du conseil d'administration de la NFSB sera fermé du 19 au 30 juillet. Nous rouvrirons le lundi 2 août.**

Service de transport

DISTANCE DE MARCHE

Le transport par autobus est fourni aux élèves qui vivent à une certaine distance de leur école désignée.

Maternelle

0.8 km (0.5 mile)

Primaire

1.6 km (1 mile)

Secondaire

2.0 km (1.2 miles)


Pour la plupart de nos familles les arrêts d’autobus et les horaires restent les mêmes, en dans de 10 minutes, d’année en année. Nous vous contacterons si votre enfant prend l’autobus pour la première fois, ou si votre itinéraire ou l’heure prévue change.

ACCOMMODEMENTS SPECIAUX

  • Le transport peut être fourni pour les étudiants qui vivent dans la zone de marche, qui sont hors de la zone, qui ont un problème de santé, ou pour les étudiants qui ont une autre adresse pour la garde d’enfants ou la garde partagée. La deuxième adresse doit être pour cinq jours par semaine, matin ou après-midi. Une demande d’accommodement doit se faire à chaque année.
  • Les accommodements spéciaux ne peuvent pas créer de nouveaux arrêts ou détours et sont basés sur la disponibilité des places.
  • Pour être pris en compte pour le transport le premier jour d’école, les demandes et le paiement au complet doivent être reçus avant le dernier jour d’école en juin. Vous serez avisé avant la mi-juillet si nous pouvons répondre à votre demande. Votre paiement sera retourné si nous ne pouvons pas assurer le transport.
  • Les demandes reçues après le dernier jour d’école en juin et le 30 septembre, seront prises en compte pour le transport après le 15 octobre. Payable en un ou deux versements (fin septembre et janvier).
Frais d’accommodement
Un enfant
200 $/année
Deuxième enfant**
150 $/année
Enfant(s) additionnel(s)*
100 $/année
A court-terme**
50 $/enfant

*de la même famille, sur le même autobus       **vacances, médicale, etc.

Prenez quelques instants pour parler à votre enfant de la sécurité des autobus scolaires!

A noter 🙂
  • Conformément au Code de la sécurité routière du Québec, les gros articles tels que les équipements sportifs, les instruments de musique, les traîneaux, les projets scolaires, etc. sont interdits dans l’autobus.
  • Les animaux ne sont pas autorisés dans les autobus scolaires.
  • Nous ne pouvons pas fournir de service porte-à-porte, cependant, des arrêts d’autobus sont établis en tenant compte de nos plus jeunes étudiants.
  • Les élèves du primaire et du secondaire peuvent être transportés dans le même autobus.
  • Les étudiants peuvent avoir à transférer des bus. Dans ces cas, les élèves attendent dans l’autobus, ou dans un abri désigné par le conseil, jusqu’à ce que leur autobus de transfert arrive.
  • Prendre l’autobus scolaire est un privilège, pas un droit.
  • L’autobus scolaire est une extension de l’école; toutes les règles de sécurité des autobus scolaires et scolaires s’appliquent. Nos chauffeurs sont des professionnels formés et leur autorité doit être respectée.
  • Si un élève se comporte mal dans l’autobus, un rapport d’autobus sera déposé par le chauffeur. Ce rapport est examiné par l’administration de l’école et une copie est envoyée à la maison avec l’enfant. Le rapport doit être signé par un parent / tuteur et retourné à l’école le jour d’école suivant.
Arrivez à votre arrêt
.2minutes
AVANT que l’AUTOBUS ARRIVE!
Conséquences d’un comportement inacceptable à bord l’autobus 🙁

Selon la gravité de l’infraction, votre enfant peut être immédiatement suspendu du bus. La durée de la suspension peut aller d’un jour au reste de l’année scolaire. Si votre enfant est suspendu du bus, il est de votre responsabilité d’assurer son transport.

  • Premier rapportAvertissement du directeur d’école
  • Deuxième rapportAction disciplinaire décidée par le directeur d’école
  • Troisième rapportPerte du droit de prendre l’autobus d'un à trois jours
  • Quatrième rapportPerte du droit de prendre l’autobus de trois à cinq jours
  • Cinquième rapportPerte du droit de prendre l’autobus de cinq à dix jours